English            

Réflexion

vendredi 15 décembre 2017

 

La prospérité est un état qui ne connaît pas le repos.  Sénèque

 

La démarche de planification stratégique

La démarche particulière préconisée auprès des PME n’est surtout pas un processus d’analyse intensive développé au départ pour la grande entreprise et « rapetissé pour le rendre abordable aux PME ». 

L’approche table plutôt sur ce que nous appelons le génie à l’interne, cette combinaison de connaissances, d’intuition et d’informations existantes dans l’organisation.  L’expérience nous révèle d’ailleurs que l’entreprise typique possède de 60% à 80% des informations et données nécessaires à sa prise de décision stratégique, mais que celles-ci ne sont pas apparentes, parce qu’organisées en fonction des opérations courantes.

En première étape, ces données sont importées pour les rendre accessibles dans un format stratégique et le tableau est complété, au besoin, par des données externes manquantes, sur l’industrie et la concurrence, par exemple.

La démarche en bref

Diagrame de la démarche en bref

 

La première étape :

Une évaluation factuelle de la situation présente, et de ce que réserve l'avenir prévisible, présumant qu'on ne change rien au modèle d'affaires.  « Est-ce acceptable, désirable? »

La deuxième étape:

La définition du modèle cible :  « Que pouvons-nous et que voulons-nous devenir? »

La troisième étape:

Des stratégies différentes pour y arriver, chacune avec sa logique spécifique. 

  • L'alignement ou l'optimisation des actifs et des ressources existantes.
  • L'amélioration, où on fait place à l'innovation à l'intérieur du modèle d'affaires existant.
  • L'innovation radicale où on définit la seconde courbe de croissance.
    On parle ici d'opportunités inédites et de modèles d'affaires entièrement nouveaux,
    où les règles du jeu sont potentiellement très différentes de celles que la firme
    a connues jusqu'à maintenant. 

 

En général, il n'est pas optimal de tenter de poursuivre les trois stratégies simultanément, mais plutôt de les entrevoir en un cheminement où chacun des cycles bâtit sur le précédent.

Durée de l'exercice :

Généralement sur huit semaines

La démarche s’étale généralement sur huit semaines, parfois un peu plus en raison des contraintes sur la disponibilité des participants.

On parle d’une rencontre de démarrage d’une demi-journée, d’une autre période de deux heures environ pour remplir, individuellement, un questionnaire et d’une entrevue individuelle d’une heure et demie avec le consultant.

Une ou deux demi-journées sont ensuite nécessaires pour partager les résultats du diagnostic sur la situation actuelle de l’entreprise et pour évaluer et discuter certains scénarios de développement proposés par le consultant (éventuellement en retenir un en tant que modèle-cible).

Un bloc de temps est ensuite requis de la part de certaines personnes de l’organisation pour faire cheminer un, deux ou trois dossiers prioritaires visant à documenter et à concrétiser des actions précises dans la poursuite du modèle-cible.

Outils de planification

Le réseau de consultants The Genius is inside dispose d’une panoplie d’outils de cueillette des données pour établir des diagnostics fiables sur l’état de l’entreprise et sa capacité à concurrencer dans le marché ainsi que pour stimuler la créativité dans les réflexions

Questionnaire EHP (évaluation haute performance) :

Un questionnaire d’une centaine de variables, visant à cerner les perceptions des cadres et employés de la firme sur les cinq fonctions de base de l’organisation et qu’il convient d’appeler : le portrait du modèle d’affaires actuel

Entrevues individuelles :

Des entrevues en profondeur sont réalisées par le consultant avec chacun des participants au processus de réflexion stratégique.  Cette étape permet de valider les enjeux de base propres à l’organisation et de préparer le cadre stratégique des discussions qui mèneront au modèle d’affaires-cible (la vision du futur)

Ateliers Innovation Lab:

Des sessions de créativité où les règles établies favorisent la génération d’idées : la meilleure idée gagne, l’exploration libre d’orthodoxies et la pensée radicale